Morcheeba, Bataclan 21/11/14

Le sourire et la musique de Morcheeba au Bataclan

Alors qu’ils vont fêter leurs vingt ans de carrière l’année prochaine, les anglais de Morcheeba reviennent sur scène pour nous jouer leurs plus grands titres. Et il y a de quoi faire ! Après huit albums, la trip hop ensorcelante de la jolie Skye Edwards aura laissé le bataclan bouche bée.

C’est une chanteuse naturelle, souriante mais aussi stressée qui se présente sur scène sous les applaudissements fournis d’un public composé d’une majorité de trentenaire. Après les quelques notes de Trigger Hippie une ambiance apaisante et intimiste imprègne la petite salle parisienne. Le public reste tout de suite accroché aux lèvres de la chanteuse et aux instruments de ses musiciens qui nous envoient un trip-hop de la fin des années 90 dans la même lignée que Portishead ou Massive Attack. Ils passeront d’album en album, avant de s’arrêter, le temps de quelques morceaux sur l’album Big Calm (1998), véritable joyaux musical. Mais ils n’hésiteront pas à nous raconter leur histoire d’hangover dans un bar parisien, inspirant le nom de l’album « Blood like lemonade ». (2010)

 IMG_4444

« Une histoire de famille »

On sent que le groupe a envie de faire partager ses émotions. Il prend un véritable plaisir à monter sur scène, on le ressent dans le sourire de la chanteuse au moment d’interpréter « Rome wasn’t build in a day », reprise en chœur par tout le public. En plus du sourire de Skye Edwards, c’est la musique qui sera communicative tout au long de la soirée.

Mais le plus beau moment du concert viendra au rappel. En session acoustique guitare / voix sur la chanson Over & over marquera les esprits. Une véritable osmose sur cette chanson digne d’un concert privé. On se serait cru au coin du feu, sur un canapé, un soir d’automne. Il ne manquait que le feu, et le canapé. Mais l’esprit y était.

Skye Edwards est venue accompagnée de son fils à la batterie. Un génie des baguettes. Morcheeba c’est une vraie histoire de famille. D’ailleurs, c’est comme cela que l’on a ressenti le concert. Familial. Pendant 1h30, on se sentait faire partie de la famille Morcheeba.

We want more cheeba !

 

Set list :

  • Trigger Hippie
  • Under the ice
  • World looking in
  • Part of process
  • Otherwise
  • Moog Island
  • Col
  • Blood like lemonade
  • Slow down
  • The Sea
  • Blindfold
  • Rome wasn’t build in a day

Rappel :

  • Over and over (Acoustique)
  • Fear and love
  • Let me see

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *