Le Point Warm Up : CuckooLander / Deers

Le Point Warm Up : CuckooLander / Deers

Cuckoolander

Cuckoolander, c’est 3 hommes, une femme. Une chanteuse bassiste, ca fait rêver, mais en plus quand elle chante bien. Et trois hommes, deux guitares, une batterie. Ce mélange nous a donné quelque chose de très très bon.

A l’inverse des guitaristes, la chanteuse n’a pas arrêté de bouger. Du mouvement, de la disto, du rock… une très bonne première partie pour les Cuckoolander qu’on a déjà hate de voir en concert.

Deers

Deers

Les Espagnoles de Deers, elles, avaient pour mission de jouer JUSTE avant The Libertines. Après le rock déchainé des Cuckoolander, il fallait quelque chose d’encore plus fou. Leur énergie à l’entrée sur scène nous annoncait quelque chose de fou, mais leur musique était bien trop monotone.

Alors, les rythmes de guitare électrique, c’est bien sur une musique, mais là, elles n’ont pas changé. C’était plat et répétitif. D’ailleurs, ca s’est ressenti, le public s’est mis à parler. La mission a échoué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *