Rappel 1 : Massive Attack

Rappel 1 :  Les monstres Massive Attack

Hier soir je regardais le live de Massive Attack au Melt Music Festival en 2010.  Et après une heure de live, seul devant mon ordinateur, j’ai repensé à l’importance d’un tel groupe. A la manière de Radiohead avec In Raimbows, Massive Attack nous a sorti en 2010 le monstrueux Heligoland pour prouver leur pouvoir et leur influence sur le Trip-Hop d’aujourd’hui.

« Une capacité de sans cesse se renouveler »

Leur capacité de sans cesse se renouveler, offrir quelque chose de nouveau en fidélisant les fans de la première heure, et en faisant adhérer un bon nombre de nouveau auditeurs. Leur présence dans les festivals tous les deux ans, nous prouvent leur bonne influence et leur capacité d’évolution.

Des premiers albums Blues Lines jusqu’à No protection puis l’explosion avec Mezzanine, Massive Attack a su rapidement se différencier. On reconnaît le Massive Attack, comme on reconnaît du Nine Inch Nails ou du Thom Yorke. Des collaborations réfléchies avec la splendide Martina Topley Bird (Ex-compagne de Tricky), le culte Damon Albarn ou encore le Reggaeman Horace Andy.

Non, Massive Attack ce n’est pas que la musique du générique de Docteur House. Non. C’est aussi la pub pour Hugo Boss. (Rire) Ces monstres Anglais tout droit venu de Bristol vont s’imposer dans le boom Anglais du début des années 90 qui a également vu s’imposer les Portishead, ne l’oublions pas.

L’empreinte Tricky

Sur la même lignée, Tricky, ancien membre des Massive Attack, nous sort des perles à chaque album, avec une mention spéciale à False Idols qui est une véritable masturbation auditive pendant 15 chansons.

Cette année, Massive Attack a sorti son premier EP depuis 2011, Ritual Spirit, avec notamment la collaboration avec les Young Fathers.
Au final, Massive Attack est un grand groupe, tout le monde le savait d’avance, mais parfois il vaut mieux préciser les choses une bonne fois pour toute. Une piqûre de rappel.


Et on en profite pour vous donner deux trois sons.


 

 

Maxime Fremy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>