Stromae

Stromae

Stromae

Stromae Eurocks 3

Tout le monde l’attendait. En ce Vendredi 4 Juillet, jeunes et moins jeunes étaient là pour écouter Stromae.

Comme à leur habitude, les programmateurs ont l’œil. En effet, ce n’est pas la première fois que le Maestro foule la presque île du Malsaucy. En 2011, il était déjà là. Mais cette année, ce n’est pas la même ambiance. Une des grosses têtes d’affiche du premier jour du festival, si ce n’est la plus grosse.

Arrivée fracassante sur la grande scène à 22h30, et on commence avec « Ta fête ». C’est parti pour un show d’une heure et demie avec une première musique qui nous met dans l’ambiance que Stromae veut.

Un petit discours, et on enchaine avec Batard, puis un autre discours, une autre chanson, et un autre discours, et un autre et un autre … Il n’a pas arrêté de parler à chaque interludes. De la joie, des sauts, des sourires se faisaient ressentir pendant les chansons, puis tout retombait. Il parle, parle, parle… A la limite entre pièce de théâtre et concert musical, Stromae parle trop, donnant un mauvais rythme au concert. (On se rappellera de la mise en scène insupportable pendant « Tous les mêmes » avec plus de 4 coupures au début de la chanson, pour enfin la commencer.)

Heureusement, ses musiques assurent. Dommage qu’il y ait autant de pause. Le rappel se fera sur Papaoutai, Merci et Tous les mêmes a capella, qui donnera tout de même une bonne touche finale au concert.

 

 

 

- Stromae Eurocks 2 Stromae Eurocks 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>