Nick Mulvey reposant au Trianon, 31/03/15

Nick Mulvey, reposant.

« Pas besoin d’être compliqué, il suffit que ça prenne vie », voilà comment décrit Nick Mulvey l’ambiance qu’il veut apporter à sa musique. Ce mardi 31 Mars au Trianon, on était tous assis pour accueillir le jeune anglais venu nous présenter son premier album solo, First Mind. Initialement prévu à la Maroquinerie, il aura finalement réussi à remplir cette jolie salle du XVIIIème.

First mind, premier album solo certes, mais beaucoup de collaboration dans le passé. Déjà très écouté par les Alt-J, mais aussi première partie de Rodrigo y Gabriela, cet anglais aura attendu fin 2014 pour enfin se dévoiler en solo. Tout juste âgé de trente ans, il arrive timidement sur scène et démarre son offre mélodieuse.

Comme toujours dans cette magnifique salle, la qualité sonore est au rendez-vous. Cette fluidité permet dès les premiers accords d’installer une ambiance reposante et exceptionnellement calme. Des mélodies simples, des arpèges relaxantes et c’est tout naturellement qu’on l’écoute égrainer ses morceaux. Seul sur scène, ou accompagné de quatre autres membres, Nick Mulvey ne nous offrira pas de simples reprises de son album, il réussit à revoir ses morceaux pour en garder le meilleur et ajouter l’ingrédient afin d’atteindre l’idéal en live. Des belles montées, de la recherche en groupe, et des solos de guitare acoustique permettent de mettre en avant sa voix qui scotch le public. Tout parait si simple.

La poésie se mêle à la chanson, les têtes basculent et l’on est littéralement emporté par l’harmonie des cinq instruments. De véritables perles se détacheront du concert, comme Nitrous, mais aussi l’impensable reprise du morceau de Drake « Hold On, We’re Going Home ».

Nick Mulvey a véritablement fait prendre vie au Trianon qui lui offrira une standing ovation sur son dernier morceau, Cucurucu. Un moment d’une heure et demie pas compliqué, mais vivant.

Maxime Fremy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *