Robert Plant

Robert Plant

Robert Plant Eurocks

Une légende du Rock était programmée aux eurockéennes 2014. Le chanteur des Led Zeppelin, élu 15ème voix la plus rock de l’histoire…bref un mythe qui repart en concert.

A première vue, une légende qui fait la tournée des festivals, ca va nous donner un concert nul, vieux, chiant et sans intérêts. « Il est juste là pour remplir son porte monnaie » diront les philosophes Belfortains. Et pourtant …

Programmé entre Foster the People, et Fauve, on ne peut pas dire que Robert Plant avait l’horaire idéal qui correspondait au public des Led Zep. En effet, la pelouse devant la grande scène n’était pas remplie à 21h30, début du concert.

Une prestance, une voix, une barbe légendaire… tout était réuni. Robert Plant, accompagné des Sensational Space Shifters, nous donne un concert qui commence doucement (Mais surement). Des sonorités pas habituelles pour les fans des Led Zep. Ressemblant parfois aux Radiohead (J’étais le premier étonné) la voix de Robert a réussi a étonné beaucoup de personnes qui ne connaissait pas le nouvel album, mais qui était venu pour voir la légende.

Des regards s’échangeaient à l’arrière du public : « Mais attend, c’est bien ca ? C’est même très bien ce qu’il fait là. » La chanson Rainbow étonne tout le monde. Il fera bien entendu la classique « Rock & Roll » en rappel, demandé par un public qui est resté jusqu’au bout du show.

Robert Plant a réussi son retour, et avec classe.

 

Eurockéenne, jour 3 Robert Plant Eurocks 3 robert-plant eurocks 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *